Polititanetia - Môman ! Bobo ! Joujou cassé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

08052010

Message 

Polititanetia - Môman ! Bobo ! Joujou cassé !




Résumé des magouilles de la journée :

- Les syndicats démissionnent en bloc du CA de la CPS (pas encore sur Internet)

Ça sent le souffre : La CPS fonce dans le mur, la colère gronde, les "représentants" des salariés jugent plus prudent de se mettre à l'écart pour ne pas se couper de leur base salariale (dans les deux sen$ du terme ...) Le fait est que s'ils restent à ce poste jusqu'au moment - de plus en plus inévitable - où le dépôt de bilan de la CPS sera incontournable, ils seraient alors obligés d'en prendre une part de la responsabilité alors qu'en quittant le navire maintenant qu'ils l'ont amené là peut laisser planer le doute en ce qui les concerne. Pour moi, l'argent qu'ils ont reçu en "compensation" de leurs mandats à un tel niveau et depuis aussi longtemps ne pourra jamais les blanchir de leurs responsabilités dans ce naufrage.

- Le président sans majorité fait appel à la notion de mise sous tutelle par l'État.

La réponse du berger à la bergère sans doute. (pour la bergère c'est en dessous.) C'est d'autant plus pathétique que nous sommes vendredi et que GTS était en Chine avec Sarko dimanche dernier. Mon petit doigt me dit que mon neurone est sans doute plus nombreux que le sien puisqu'il n'a pas eu l'imagination de cette solution avant d'aller voir son seigneur et maître.
Romina, kestufou alors !

- Un prof d'économie de l'UPF, La CTC et l'inévitable JM Regnault ajoutent au constat de situation de pré-banqueroute dans laquelle se trouve le pays (même lien).

On y retrouve en clair ce que tout le monde dit dans son coin :
- La situation est inquiétante ?
Oui, elle l’est. Mais les maux réels de notre système tenant au fonctionnement profond de l’économie polynésienne relèvent uniquement des autorités politiques locales. (...)

- C’est donc un problème de gouvernance ?
Oui, exactement. Il y a des dépenses trop élevées et des recettes trop faibles. (...)

- Pourquoi les choses n’ont-elles pas changé depuis toutes ces années ?
Parce qu’il n’y avait pas de volonté politique. (...)

- La Polynésie avait-t-elle besoin de cet électrochoc pour en finir avec cette instabilité dans laquelle elle est plongée depuis 2004 ?
C’est difficile de dire cela parce l’instabilité politique trouve ses sources ailleurs, dans la culture politique notamment. Il faut aujourd’hui des hommes politiques qui portent ces projets de réformes. Mais qui se battra contre certains lobbies puissants ? Il faudrait une nouvelle classe politique, mais où est-elle ? En plus, l’instabilité nous place en période préélectorale permanente, une période où on n’agit pas.

- C’est un nouveau chapitre de l’histoire polynésienne qui doit s’écrire ?
Oui, sans doute. C’est la fin d’un système. C’est par la fin des monopoles et des rentes que passera notre salut. (...)

- Et si on ne fait pas ces réformes ?
Alors ce sera la catastrophe, dans la santé, le social, etc. Si elle ne tient pas compte de tous ces clignotants, la Polynésie va droit vers la paupérisation, la déliquescence progressive. (...)

- On sera obligé d’y venir dans la douleur ?
Pas forcément, elle peut être négociée s’il y a un sentiment de justice. Certains demandent des efforts, mais ça se passe mieux quand tous les citoyens sont traités de la même façon. Je pense au Danemark qui fonctionne comme cela.Malheureusement, dans de nombreuses sociétés, on demande toujours aux mêmes de faire des efforts, cela provoque des ressentiments et cela développe l’incivisme et la fraude fiscale. (...)
Pour une fois ce n'est pas moi qui le dit, c'est un prof d'économie de l'Université.

- La majorité sans gouvernement sort son ayatollah bleuâtre pour parler de gouvernement parallèle.

Pendant l'incendie la partouze continue.
Je-te-tiens-tu-me-tiens-par-la-barbichette,
le-premier-de-nous-deux-qui-rira-sera-une-tapette !

Quoi d'autre quand on a toujours un billet de 10.000 au fond de sa poche et qu'on s'emmerde tellement qu'on ne sait plus ce que vivre veut dire ?

- Le grand responsable du bordel continu de cette décennie arrive à faire perdre au moins 8 mois de plus à tout le pays en bloquant les décisions de justice le concernant.

Alors cet AVC, ça vient ?

Tous dehors !!
Evil or Very Mad
avatar
Mimi mato

Messages : 292
Date d'inscription : 21/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Polititanetia - Môman ! Bobo ! Joujou cassé ! :: Commentaires

Message le Mar 11 Mai - 4:15:53 par Poerani

Tu le sais... ce sont toujours les meilleurs qui partent en premier.. alors "certains" ont de la marge. pale

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum