Filariose : Campagne 2010, ou comment massacrer le nuna'a

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

22042010

Message 

Filariose : Campagne 2010, ou comment massacrer le nuna'a




Aujourd'hui, je suis tombé par hasard sur un papier à entête du HCR sur la filariose mais en le lisant j'ai compris qu'il a été pondu à la suite des masturbations intellectuelles de nos génies, que dis-je, nos dieux de l'Olympe administrant la CPS avec une maestria que le reste de l'univers nous envie.

Voyez plutôt :

La filariose lymphatique est une maladie parasitaire liée à Wuchereria bancrofti transmise en Polynésie française par une seule espèce de moustique, aedes polynesiensis. Elle entraîne une destruction de certains vaisseaux lymphatiques générant des déformations des membres décrites généralement par le terme éléphantiasis en raison de l'aspect de la peau.
( NDA : on s'en tape : En écrivant ça tu veux juste te lustrer sous un jour supérieurement scientifique mais tu ne fais que montrer que tu ne l'es pas et que tu connais à peine ton sujet, moins bien que n'importe quel Wiki, banane ! )

Depuis 1999, huit campagnes de distribution de masse de médicaments antifilariens ont été conduites en Polynésie française. Elles associent la DEC (Notézine - 4 comprimés pour les moins de 80 kgr - 5 à 6 au-dessus) et l'Albendazole (Zentel - 1 comprimé). Ces médicaments ne sont pas distribués aux enfants de moins de 2 ans ni aux femmes enceintes.

Pour évaluer l'efficacité de ces stratégies, la Direction de la Santé a réalisé en 2008 une étude en collaboration avec l'OMS et l'ILM qui a montré que 11,3% de la population reste porteuse de filaires. La conséquence est la reconduction de campagnes de distribution de masse avec pour objectif une couverture supérieure à 85% de la population.

Pour répondre à cet objectif, la campagne 2010 va donc permettre d'inaugurer une nouvelle stratégie de distribution de masse (y compris les résidents en partance pour d'autres destinations) avec prise observée des médicaments en présence d'un personnel de santé.

Il ne sera plus possible d'emmener les comprimés chez soi comme cela se faisait antérieurement. La distribution, étalée sur plusieurs semaines autour de la semaine 18 (3 au 7 mai 2010), sera déclinée selon les catégories de population :

- Les enfants, adolescents et jeunes adultes scolarisés qui recevront les traitements dans leurs écoles, collèges, lycées et universités ; (NDA: notez le "s" à "universités" Laughing )
- la population générale qui pourra venir prendre les comprimés dans les stands dressés en plusieurs endroits de fort passage et dans les dispensaires ;
- les groupes de populations (salariés d'entreprises, fonctionnaires, etc....) qui pourront venir en un lieu spécifique selon des modalités en cours de préparation.

La présente note a donc pour objet ...


NB: les mots en gras sont tels que dans la note.

Bon, je résume pour les mal-comprenants :

* Un popoti vient sans doute d'en remplacer un autre au sein de la CPS ou dans le coin et, comme toujours, il considère que son prédécesseur est un con (sans doute vrai) et il va prouver à tous qu'il lui est possible de faire mieux ( ben voyons, ...) parce qu'il se sent obligé de faire ça pour briller, écraser ses "inférieurs". cf. son "inaugurer une nouvelle stratégie de distribution de masse" : C'est nouveau donc c'est mieux, forcément, génial même, je suis beau, je suis beau, oh que je suis beau !

* Il a une contrainte à gérer : faire des économies. En bon popoti besogneux, il se dit que si on achète moins de médocs, ça coûtera moins cher au budget.
Donc, il faut restreindre la distribution mais sans que ça ait l'air de mettre la population en danger, démagogie oblige.
Donc, on va obliger les gens à avaler leur drogue devant des "personnels de santé", comme ça on est sûrs que ça ne part pas à la poubelle.

Solution toute faite typique venant tout de suite en tête, donc c'est la meilleure, forcément.

* Remarques :

1. Par rapport à l'économie faite sur les médicaments, combien ça coûte de mobiliser plusieurs semaines tout ce "personnel de santé" pour les transformer en distributeurs automatiques à casquette de flic ? N'étaient-ils pas en grève récemment pour protester contre leur sous-effectif chronique les obligeant à fermer certains dispensaires ?

2. Qui fait leur boulot "normal" pendant ce temps ? Combien de malades ne pourront même pas être examinés même sommairement à cause de ça ?

3. Les gens qui ne se déplacent pas "en ville", ou très rarement, les gens normaux, non-foncuculs, sans emploi (groupe en pleine expansion), patentés solitaires, etc., on les oublie ? Ce sont eux le cœur de "l'économie" ainsi réalisée ?

4. "salariés d'entreprise, fonctionnaires, etc." : Il faut comprendre "entreprises de plus de 50 salariés et administrations", c'est ça ? Les popoti se protègent entre eux avant tout, hein ?

5. "Les enfants, adolescents et jeunes adultes scolarisés" seront donc mis en rang façon militaire par des jeunes-très-très-attardés pour leur apprendre au plus tôt la soumission à l'administration, pour leur apprendre à avaler n'importe quoi avec plus de facilité que les adultes actuels.

Aaah, la "prise observée", ça c'est top comme formule ! Le pouvoir sur les autres, quel pied !
Mais non, t'es le plus beau et tu ne nous prends pas tous pour des cons en jouant comme ça avec nos sous et nos santés.

Evil or Very Mad pig Evil or Very Mad


Dernière édition par Mimi mato le Jeu 6 Mai - 6:33:38, édité 7 fois
avatar
Mimi mato

Messages : 292
Date d'inscription : 21/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Filariose : Campagne 2010, ou comment massacrer le nuna'a :: Commentaires

Message le Jeu 22 Avr - 6:58:59 par Poerani

Enfin quelqu'un qui ose ouvrir sa gueule...

merci...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 23 Avr - 4:54:00 par Vengeur

Pour info sur Moorea il a été imposé aux infirmières de l'hôpital d'aller dans les quartiers donner la becquée de cachets... sur leur temps libre entre 2 gardes!!!Ces dernières sont déjà à plus de 48 h par semaine et les heurs sup n'ont pas été payées depuis 6 mois!!!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 5 Mai - 3:44:57 par Mimi mato

Une raison toute simple qui fait que je n'irai pas, cette fois, prendre ma place dans la queue de cette conscription "obligatoire" :
Quand j'avale ces drogues, je me retrouve dans le coton pendant quelques heures.

J'ai toujours accepté de le faire tant que j'ai pu choisir moi-même quand je pouvais m'autoriser à être "dans les vaps" pendant ces quelques heures.

Là, c'est NON : Je ne veux pas me mettre en danger au volant avec ça et, en plus, à cause de cons qui n'en supportent pas les conséquences eux-mêmes.

J'aimerai pouvoir les emmerder et les mettre en danger au moins autant que ce qu'ils le font avec moi.

Dernière édition par Mimi mato le Jeu 6 Mai - 2:59:56, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 6 Mai - 1:16:36 par Sylvie

Eh bien finalement, nous nous rejoignons Mimi. Je m'étais certainement mal exprimée sur l'autre conversation. Smile
Pour ce qui est de Moorea, trois sont passées ce matin au volant d'un 4x4 flambant neuf et en Uniforme "POD" devant ma petite entreprise qui est aussi mon chez moi.
Comme je suis actuellement assez handicapée par un très gros problème de dos (je ne peux pas conduire) et qu'ils ont refusé d'en donner à mon époux hier pour moi malgré ses explications, ça tombait plutôt bien (notez que mon mari devait aller de toutes façons me chercher ce qu'il fallait à la pharmacie).
Ça tombait plutôt bien donc, sauf que je suis actuellement, à cause de mes problème de santé, dans l'impossibilité d'avaler x cachets d'un seul coup (j'étale dans la journée) et qu'en plus, malgré mes déboires, la journée, je travaille et j'ai donc besoin de toute ma tête à défaut de mes jambes.
Concernant le problème "toute ma tête pour bosser" elles m'ont proposé, si je voulais les prendre le soir, de m'envoyer le "service de nuit" si si !
Bon, j'ai finalement réussi à négocier.
J'ai le joli petit pot "gratuit" pour boire à côté de moi empli des 5 cachets à avaler avant de me coucher.
On marche sur la tête.
Sylvie

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 6 Mai - 3:14:06 par Mimi mato

Ia ora na Sylvie,

Je pense que tu fais allusion à la discussion sur Tahiti Tomorrow où j'ai réagi très fortement à ta petite phrase disant "Les moustiques, ça s’éradique" parce que c'est faux, impossible, parce que c'est une idée reçue et que toute idée reçue est toujours dangereuse pour tout le monde au final et "tout le monde", j'en suis aussi. Ce n'était donc pas sur la connerie indéniablement magistrale du mode de distribution de cette année donc.

Si je comprends bien ce que tu écris, il y aurait donc moyen de négocier avec ces Cerbères pour avoir le droit d'en emporter chez soi ?
Ça fait pitié d'en arriver à ça mais si tu confirmes je veux bien essayer ... et encore : Tolérer le fascisme c'est l'accepter. Evil or Very Mad
Si tu me confirmes, je réfléchirai plus alors à ce que je vais faire ou pas.
Maururuu
pirat

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 6 Mai - 4:13:27 par Poerani

Moi j'aime l'idée du service de nuit.... S'il est bien fait "l'observateur" évidemment !!! Smile

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 6 Mai - 5:49:23 par Mimi mato

Oui, mais il ne me semble pas obligatoire de se déshabiller entièrement pour avaler des cachets ... clown

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 6 Mai - 5:57:02 par Poerani

HA HA HA.....pas nécessaire en cas d'urgence pour les cas désespérés... bon OK c'est POD leur machin.

N'empêche, j'aimerai bien savoir combien l'agence de com s'est fait payer pour çà et quel popoti truc muche a eu cette brillante idée. bom

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 6 Mai - 6:13:24 par Mimi mato

A qui profite le crime et quelle est la hauteur de son profit ?

Je subodore une histoire d'un sordide proche de celui entourant les rackets foireux autour des "chiens dangereux" ...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 6 Mai - 23:08:54 par Sylvie

ia ora na Mimi,
très rapidement, je manque de temps aujourd'hui.
Je confirme ce que j'ai dit! Et j'ai pu prendre mes cachets hier dans la soirée aux moments possibles pour moi et puis... j'ai dormi...
Quand je pense à tous ceux qui ont eu l'obligation de le faire en pleine journée (travailleurs, conducteurs, élèves... ). Il n'y avait sûrement guère que ceux qui faisaient la POD (prise oculaire directe, ça ne s'invente pas) qui devaient avoir les yeux en face des trous.
Par contre ils sont passés à mon chez moi qui est aussi mon lieu de travail, alors je ne peux dire s'ils accepteraient de le délivrer sur le lieu de travail qui n'est pas aussi son chez soi. Ça craint.
Bonne journée. Smile

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum