Joyeux Noël, bordel de dieu !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

26122010

Message 

Joyeux Noël, bordel de dieu !




Joyeux Noël à tous, bordel de dieu !



Et que le cul pèle à tous les autres !
Ayé, c'est le jour !
C'est le jour où les temples de la consommation ont vomi leur record de charriots de cartons, de plastiques avec ou sans bulles et de papiers d'emballage glacés à éparpiller en brousse et le long des rivières.
C'est le jour où le nuage des pots d'échappement fait tomber raides les pigeons en plein vol.
C'est le jour où les radios et télés débordent de pubs lénifiantes et de chansons dégoulinantes de "bons sentiments" à l'eau de rose.
C'est la nuit où la poudre illumine bruyamment la forêt endormie, faisant fuir pour rien tout ce qui ne vit pas en 4x4.
C'est le jour où l'ont fait croire aux enfants que l'Univers est magique et qu'il est fait pour assouvir-supporter-endurer tous leurs caprices, les adultes se réservant le reste de l'année pour les leurs.
C'est le jour où tout est permis "au nom de l'amûûûr".
Tacatacatac ! Pan ! Pan !

C'est le jour des marchands du temple.

15.000 chômeurs de plus en 4 ans et sur 260.000 pigeons (enfants inclus), on va doubler ça, si, si, ils y travaillent d'arrache-pied : Pas de budget 2011 à part l'idée d'y incorporer de nouveaux impôts puisque la bêtise, l'incompétence, l'incurie et la rapacité ont bouffé la récolte des actuels.

C'est le jour où je me sens animiste, musulman, juif, bouddhiste et - désolé pour ceux que ça énerve - bien vivant, les yeux ouverts,

vivant comme du Brassens :

Par le petit garçon qui meurt près de sa mère
Tandis que des enfants s'amusent au parterre
Et par l'oiseau blessé qui ne sait pas comment
Son aile tout à coup s'ensanglante et descend
Par la soif et la faim et le délire ardent,
Je vous salue Marie.

Par les gosses battus par l'ivrogne qui rentre,
Par l'âne qui reçoit des coups de pied au ventre
Par l'humiliation de l'innocent châtié,
Par la vierge vendue qu'on a déshabillée,
Par le fils dont la mère a été insultée,
Je vous salue Marie.

Par la vieille qui, trébuchant sous trop de poids,
S'écrie: "Mon Dieu!" Par le malheureux dont les bras
Ne purent s'appuyer sur une amour humaine
Comme la Croix du Fils sur Simon de Cyrène,
Par le cheval tombé sous le chariot qu'il traîne,
Je vous salue Marie.

Par les quatre horizons qui crucifient le Monde,
Par tous ceux dont la chair se déchire ou succombe,
Par ceux qui sont sans pieds, par ceux qui sont sans mains,
Par le malade que l'on opère et qui geint
Et par le juste mis au rang des assassins,
Je vous salue Marie.

Par la mère apprenant que son fils est guéri,
Par l'oiseau rappelant l'oiseau tombé du nid,
Par l'herbe qui a soif et recueille l'ondée,
Par le baiser perdu par l'amour redonné,
Et par le mendiant retrouvant sa monnaie,
Je vous salue Marie.

A la santé de la justice et de la liberté :
Manuia !
avatar
Mimi mato

Messages : 292
Date d'inscription : 21/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum