Pourrinetia - La Justice est-elle soluble dans le Code Pénal ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

16022011

Message 

Pourrinetia - La Justice est-elle soluble dans le Code Pénal ?




Dura lex SED lex

SED ?? Vous avez dit SED ?
C'est quoi SED ? Du latin ?



TAHITI PRESSE - 15 février 2011 à 10:27 - Affaire du SED devant la chambre d'instruction: décision le 1er mars

En clair, nous saurons le 1er mars si le grand chef du GIP - et donc du SED - sera inculpé ou non pour "atteinte à la vie privée". La requête peu apparemment être rejetée au motif que les plaignants ne sont pas directement concernés en l'état actuel des preuves, donc la plainte ne serait pas recevable selon l'avocat de Flosse Ier.

Si je comprends bien alors il faut être directement suivi, espionné, etc, puis s'en sortir vivant afin de pouvoir espérer que la Justice soit peut-être en mesure de réprimer les cellules d'espionnage à vocation privée. On se demanderait presque si ceux qui font les lois sont ceux qui assassinent après avoir espionné ainsi ...

Le plus choquant pour moi est que le fait (c'est bien un fait, n'est-ce pas, on n'a pas rêvé, non ?) qu'un président de "région" non seulement se monte une milice personnelle avec le moni public mais en plus y installe une cellule type STASI, micros, filatures, etc., donc parfaitement illégale, ceci avec l'appui logistique et technique du gouvernement central et au final que ce soit quasiment reconnu comme légitime puisque les victimes ayant le droit de s'en plaindre ne peuvent être QUE celles ayant personnellement été des cibles de cette inquisition illégale et y ayant survécu et fournissant des preuves "acceptables" de leur persécution.

Mais c'est quoi, ça ?

Je me demande maintenant ce que "Justice Républicaine" est sensé vouloir dire, parce que, d'aussi loin qu'on puisse remonter, c'est à dire 1789, il me semble que la devise de la République est :


Si, si : "ou la mort" !

Bon, ça ne précise pas la mort de qui ni comment mais il y a tout lieu de penser qu'il s'agit d'un refus absolu qu'il en soit autrement pour chacun des Citoyens de la République ...

Auquel cas je ne peux qu'en conclure que le Code Pénal actuel n'est plus républicain, que nous ne vivons pas dans une république "une, indivisible et laïque" ayant pour devise "liberté égalité fraternité" mais plutôt dans un système qui s'apparente plus à l'ancien soviétique ou aux oligarchies africaines et arabes, c'est à dire essentiellement basé sur l'hypocrisie, la corruption, l'intimidation et le népotisme. Chacun pour soi et dieu pour tous, ce dernier étant apparemment mort.

Pourquoi ?

Effectivement, 1789 commence à dater un peu, l'ordre maffieux a eu assez de temps pour mettre les notions de l'époque à sa botte, contre tous, et, donc, de transformer la République en système totalitaire à son seul service.

Pour ceux qui ont comme but principal de s'enrichir sur le dos des autres, le défi revient alors à rentrer dans la caste dirigeante puis de s'y maintenir par tous les moyens, SED inclus.

Le "défaut", à mon sens, est que cette assise juridique de notre maffia est à 180° du sens de la République qu'on nous enseigne comme étant la nôtre.

Donc, nous pouvons légitimement demander des comptes par la loi ou par la rue comme les arabes, pour que soit on nous enseigne la réalité actuelle, c'est à dire une oligarchie maffieuse, comme étant la voie légitime, soit qu'on impose une rectification et du Code Pénal et de la caste dirigeante afin que tout ça recolle avec l'esprit initial de la République, de la Démocratie, de la vraie Justice, de la vraie Liberté, de la vraie Dignité.

Je sais que je rêve mais je sais aussi, depuis novembre 2010, que nous sommes 90 à 97 % de la population à en avoir MARRE de ces enfoirés qui sabotent le pays et de tout ce qui leur permet de le faire impunément.

97%, on dirait une élection soviétique à l'envers, un comble !

Donc.

Donc, soit il va en prison pour abus de biens sociaux, etc, et pour avoir mis en place son système de corruption générale, plus tentative d'installation d'un pouvoir totalitaire par le biais de son ex-milice, soit on casse tout pour y arriver comme en Tunisie, Égypte, Côte d'Ivoire, etc.

Il n'y a pas de Démocratie si la Justice n'est pas la même pour tous.

JE N'EN PEUX PLUS !!

Twisted Evil Twisted Evil TOUS DEHORS !! Twisted Evil Twisted Evil

Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Comme c'est vraiment petit sur l'autre, je vous la remet en grand :
(pour le décodage des noms, voyez l'affaire JPK) :


(Je n'avais plus de place pour y mettre Chirac)



Dernière édition par Mimi mato le Jeu 3 Mar - 10:57:29, édité 1 fois
avatar
Mimi mato

Messages : 292
Date d'inscription : 21/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Pourrinetia - La Justice est-elle soluble dans le Code Pénal ? :: Commentaires

avatar

Message le Jeu 3 Mar - 10:56:31 par Mimi mato

Bon, ben, la décision est tombée : Contre toute attente Flosse reste inculpé.
Le Alex Duprel ne doit pas encore y croire.
Moi non plus.

Admettons. J'attends la suite pour vérifier ce qu'on peut attende de cette justice pour le moins versatile et si souvent soumise.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum