Popotisme International - Libye : Au fou !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

01032011

Message 

Popotisme International - Libye : Au fou !!




Y a-t-il un psychiatre dans la salle ?
Il est fou !

... en plus l'intrigue du film original colle pile-poil avec le cas présent :

Au début de la Seconde Guerre mondiale, un jeune psychiatre italien (Beppe Grillo), affecté dans le désert libyen à une antenne médicale, diagnostique rapidement le déséquilibre mental du commandant en second du camp Oscar Pilli (Coluche). Doté d'une grande humanité et de beaucoup de bon sens, il saisit le risque couru par les hommes placés sous les ordres du capitaine Pilli et tente d'écarter celui-ci du commandement.


Radio Canada - – lun. 28 févr. 2011 22:57 HNE :

Tripoli - Dans une entrevue conjointe qu'il a accordée aux réseaux de télévision ABC et BBC lundi, le colonel libyen Mouammar Kadhafi a nié toute révolte contre lui et a invité les Nations unies à aller en faire le constat sur le terrain.

« Ils m'aiment. Tout mon peuple est avec moi. Ils m'adorent tous. Ils mourraient pour me protéger et protéger mon peuple », a-t-il déclaré dans un anglais haché.

Le colonel a également réaffirmé que ceux qui avaient protesté étaient drogués par des substances distribuées par Al-Qaïda, selon la BBC. Le dirigeant a indiqué que des gens s'étaient emparés d'armes et que ses partisans avaient reçu l'ordre de ne pas riposter en cas de tirs, a ajouté le réseau britannique.

La chaîne ABC rapporte qu'il a suggéré à l'ONU d'envoyer une mission d'information en Libye.

Toujours selon la chaîne américaine, lorsqu'on lui a demandé s'il se sentait trahi par les États-Unis, Mouammar Kadhafi a répondu : « Je suis surpris que nous ayons une alliance avec l'Occident pour combattre Al-Qaïda et qu'ils nous aient abandonnés maintenant que nous combattons des terroristes. »

« Peut-être qu'ils veulent occuper la Libye », a-t-il supposé, toujours cité par ABC. Selon le réseau, le dirigeant libyen a souligné que, n'étant ni président ni roi, il ne pouvait pas démissionner.

Le colonel a affirmé que le président américain Barack Obama était « un homme bien » qui était victime de « désinformation ». « Les déclarations que j'ai entendues de sa part devaient provenir de quelqu'un d'autre », a-t-il supposé, ajoutant que « l'Amérique n'est pas la police du monde ».
C'est un cas clinique de dissonance cognitive, de déni de réalité poussé jusqu'au délire.

Ce serait risible si d'autres gens n'en mourraient pas tous les jours en ce moment.

Est-ce que GTS est contaminé aussi ? (cf. Tahiti Infos de ce soir)
avatar
Mimi mato

Messages : 292
Date d'inscription : 21/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum